Volume 34, Issue 3 ,2012

Specialist nursing training in Poland: Applications for neuroscience nursing
Only $15.00

Order Now

By Robert Ślusarz, RN, PhD, Sandra Ireland, RN, PhD, and Theresa Green, RN, PhD


Abstract

Background: Nurses have a pivotal role in providing, facilitating, advocating and promoting the best possible care and outcome for the client. To ensure decisions and actions are based on current standards of practice, nurses must be accountable for participation in ongoing education in their area of practice.

Aim: To present a description of the current state of Polish nursing education and specialized model for neurological and neurosurgical nursing that can be utilized for both undergraduate and postgraduate continuing education in Poland.

Data sources: The model of postgraduate training introduced in Poland in 2000 was taken into consideration in developing the framework for neuroscience nursing postgraduate continuing education presented here. The framework for neurological continuing education is also based on a review of the literature and is consistent with Poland’s legally binding professional nursing regulations (normative and implementing regulations).

Conclusion: The model demonstrates the need for the content of pre- and post-undergraduate degree education in neurological nursing to be graduated, based on the frameworks for undergraduate education (acquiring the knowledge and basic skills for performing the work of nurses) and postgraduate education (acquiring knowledge and specialist skills necessary for providing advanced nursing care including medical acts on patients with nervous system diseases).

Implications for nursing: New and advanced skills gained in specialization training can be applied to complex functions, roles and professional tasks undertaken by nurses in relation to care of patients with neurological dysfunctions. Key words: professional improvement, specialist, neurology and neurosurgery nursing

La formation des infirmiers(-ières) spécialisé(e)s en Pologne?: les applications pour les sciences infirmières en neurosciences

Résumé

Contexte?: Le personnel infirmier occupe un rôle clé pour ce qui est de fournir, favoriser, préconiser et encourager les meilleurs soins et les meilleurs résultats possible pour le client. Afin d’être sûr que les décisions et les actions sont fondées sur les standards de pratique actuels, le personnel infirmier doit être responsable de se former continuellement dans leur domaine de pratique.

Objectif?: Présenter une description de la formation en sciences infirmières qui a actuellement cours en Pologne. Nous décrirons également le modèle spécialisé pour les soins infirmiers en neurologie et neurochirurgie pouvant être utilisé pour la formation continue en premier cycle ou en cycle supérieur universitaire en pologne.

Sources de données?: Le modèle de formation pour les étudiants de cycle supérieur introduit en Pologne en 2000 a été considéré dans le développement du cadre de formation continue des étudiants en sciences infirmières de cycle supérieur présenté ici. Le cadre de formation continue en neurologie est aussi fondé sur une étude de la documentation disponible et s’aligne sur la règlementation infirmière légale et professionnelle de la Pologne.

Conclusion?: Le modèle montre que le contenu des diplômes en sciences infirmières de premier cycle et des cycles supérieurs doit être graduel, fondé sur les cadres de formation de premier cycle [acquérir les connaissances et les habiletés de base pour effectuer le travail d’infirmier(-ière)] et de cycle supérieur (acquérir les connaissances et les habiletés spécialisées necéssaires pour délivrer des soins infirmiers avancés dont des actes médicaux sur des patients atteints de maladies du système nerveux).

Conséquences pour les sciences infirmières?: Les habiletés nouvelles etde niveau avancé qui peuvent être acquises lors d’une formation spécialisée peuvent être appliquées à des fonctions, des rôles et des tâches professionnelles complexes que le personnel infirmier peut être amené à remplir dans le cadre des soins aux patients atteints de dysfonctionnements neurologiques.

Mots-clés?: formation professionnelle, neurologie spécialisée et soins infirmiers en neurochirurgie



CNS tuberculosis: A review and illustration from an autopsy case
Only $15.00

Order Now

By Dimitrios Vlachodimitropoulos, MD, PhD, Nikolaos Goutas, MD, PhD, Theofanis Fotis, RN, PhD, Aristotelis Mitsos, MD, PhD, Maria Kapritsou, RN, PhD(c), Panagiotis Kiekkas, RN, PhD, Evangelos Konstantinou, RN, PhD


Abstract

An estimated one-third of the world’s population (2 billion people) is infected with the tubercle bacilli (TB), which is estimated to cause 6% of all deaths worldwide. Despite there being a decline in the incidence of tuberculosis seen in Europe, there are still some countries in the rest of the world where the estimated number of new cases is very high. When a person presents with persistent fever with or without neurological symptoms, the diagnosis of TB cannot be excluded. We present a case report of a 26-year-old male patient, who died of CNS tuberculosis. Such case studies will help keep neuroscience nurses alert to potential medical issues in multiethnic patient populations.

La tuberculose du SNC : étude et illustration tirées d’une autopsie

Resumé

On estime qu’un tiers de la population mondiale (2 milliards de personnes) est infecté par le bacille tuberculeux, que l’on considère responsable de 6 % de la mortalité mondiale. Bien que l’on note une baisse de la fréquence de la tuberculose en Europe, il subsiste quelques pays dans le reste du monde où l’on estime que le nombre de nouveaux cas est très élevé. Lorsqu’une personne est atteinte d’une fièvre incessante, accompagnée ou non de symptômes neurologiques, le diagnostic de la TB ne peut être exclu. Nous présenterons le rapport de cas d’un patient masculin de 26 ans décédé de la Tuberculose du SNC. De telles études de cas aideront le personnel infirmier en neurosciences à rester vigilant quant aux problèmes médicaux potentiels chez leurs patients issus de populations multiethniques.



Codman Award article: Patients’ perceptions of their roles in goal setting in a spinal cord injury regional rehabilitation program
Only $15.00

Order Now

By Harriett Draaistra, RN, MScN, CNN(C), CRRN, Mina D. Singh, RN, PhD, Sandra Ireland, RN, PhD, and Theresa Harper, RN, BSN, MSN


Abstract

Goal setting is a common practice in rehabilitation, yet there is a paucity of literature exploring patients’ perceptions of their roles in this process. This study was conducted using a qualitative descriptive methodology to explore patients’ perceptions of their roles in setting goals in a spinal cord injury regional rehabilitation program. Imogene King’s theory of goal attainment was used to frame the study. Data were collected through interviews and analyzed using a content analysis. The results revealed four themes: Visioning, Redefining, Brainstorming, and Rebuilding. Participants (n?=?13) envisioned their roles as setting an overarching priority goal, defining detailed rehabilitation goals, sharing knowledge with the team, and rebuilding skills to attain goals. Implications for nursing practice include the need to understand patients’ experiences and perceptions, share knowledge, and support effective communication to promote collaborative goal setting. A need to enhance health professionals’ education to fully understand factors influencing patients’ abilities to set rehabilitation goals, and future research in methods to promote patients’ engagement in goal setting was also clearly indicated.

La perception par les patients de leur rôle lors de la définition d’objectifs dans le cadre d’un programme de rééducation régional pour les patients atteints d’une lésion de la moelle épinière

Résumé

La définition d’objectifs est une pratique de rééducation commune. Toutefois, il n’existe que peu de documentation traitant de la perception par les patients de leur rôle dans ce processus. Cette étude a été menée à l’aide d’une méthodologie descriptive et qualitative et vise à explorer la perception par les patients de leur rôle lors de la définition d’objectifs dans le cadre d’un programme de rééducation régional pour les patients atteints de lésions de la moelle épinière. La théorie d’Imogene King sur la réalisation d’objectifs constitue la base de l’étude. Nous avons collecté des données obtenues lors d’entrevues, puis en avons analysé le contenu. Les résultats ont révélé quatre thèmes : visionner, redéfinir, réfléchir, puis reconstruire. Les participants (n?=?13) croient que leur rôle est d’établir un objectif prioritaire qui englobe les autres composantes, de définir des objectifs de rééducation détaillés, de partager leur connaissances avec l’équipe, et de reconstruire leurs habiletés afin d’atteindre les objectifs. En ce qui concerne la pratique infirmière, cela implique de comprendre les expériences et les perceptions du patient, de partager ses connaissances, et de communiquer efficacement afin de promouvoir une définition collaborative des objectifs. Cette étude a aussi clairement indiqué le besoin d’améliorer la formation des professionnels de la santé afin de parfaitement comprendre les facteurs qui influencent les habiletés des patients à définir des objectifs de rééducation. Elle a également laissé paraitre le besoin de recherches dans les méthodes de promotion de l’engagement du patient dans la définition d’objectifs.